Dans la foulée des manifestations estudiantines pour le climat, de nombreux étudiants se posent la question « J’ai manifesté, mais après, quel sens donner à tout ça ? ». Pour vous éclairer, ValBiom vous donne un aperçu du potentiel d’embauche existant dans le secteur de la bioéconomie.

Cet article constitue le 1er d’une saga dédiée aux « métiers d’avenir en bioéconomie ». 

Abstraite, la bioéconomie ? Ses applications concrètes sont pourtant plus nombreuses qu’on ne le pense ! En voici la démonstration avec quelques applications de notre quotidien.

L’équipe du projet New-C-Land vous sollicite dans le cadre d’une collecte de données afin de dresser un état des filières biobasées en territoire franco-belge.

Cette collecte servira - in fine - à développer un outil précieux d’aide à la décision !

Un TFE récent nous éclaire sur l’intérêt écologique du miscanthus au travers des populations de carabes, ces coléoptères prédateurs alliés de l’agriculteur.

Résultat d’une communication réussie entre ValBiom, les porteurs de projets et les Administrations, le Décret relatif à la gestion et à l'assainissement des sols et son Arrêté d’application ont été publiés. Ce nouveau cadre est en vigueur depuis le 1er janvier.

L’équipe du projet Interreg New-C-Land inaugure son site internet : un outil essentiel pour la production durable de biomasse végétale sur sites marginaux.

Pour découvrir les projets qui ont animé l’équipe en 2018 et pour avoir un aperçu clair des résultats engrangés : immersion dans ce nouveau rapport d’activité.

Et n'oubliez pas notre prochain rendez-vous : L'Assemblée générale de ValBiom, ce 20 juin (UCM, Namur).

Fin mai, ValBiom participait à la visite de plusieurs peupleraies des environs de Quévy-le-Grand, organisée par le Centre de Populiculture du Hainaut et la SRFB. 

Qu’entend-t-on par populiculture ? Ce concept est-il répandu en Belgique ?

Métha’Org Wallonie, iNex Circular, Organix, bourse aux dons… les plateformes innovantes de mise à disposition de matières et/ou déchets se multiplient, notamment en France et en Wallonie.

Quels avantages tirer de ce type de « place de marché » ?

Abonnement