En Wallonie, il y a une forte croissance de l’offre et de la demande en produits cosmétiques durables et naturels.

Focus sur les tendances (notamment l’huile de chanvre) et sur quelques acteurs régionaux.

Comment réduire l’impact environnemental du secteur textile et répondre à la demande croissante des consommateurs pour des produits plus durables ?

Un appel à projets H2020 a été lancé.

Analyse

Le 7 novembre dernier, l’équipe du projet Interreg ValBran (valorisation du son de blé) a présenté ses 1ers résultats de recherche devant près de 100 participants, majoritairement des représentants d’entreprises issues de la zone transfrontalière (Flandre, Wallonie, Grand Est et Hauts-de-France).

Ecover, Seppic ou Sopura ont d'ores et déjà manifesté leur vif intérêt pour les molécules développées.

L’Administration et l’ISSeP ont présenté une 1ère version du contenu des dossiers de demande, incluant les formulaires et les canevas de dossiers techniques. 

Afin de renforcer les contact avec le secteur professionnel des déchets, il a été décidé de soumettre ces documents (SSD et reconnaissance de SP) aux avis et commentaires des personnes qui le souhaitent. 

Deadline : 26 novembre 2019.

Une voiture, c’est près de 3/4 de métaux pour 17 à 20 % de polymères.

Si on remplaçait les matériaux constitutifs de la voiture par des alternatives biosourcées, quel impact cela aurait-il sur l’environnement ?

Dans le cadre de notre nouvelle mission d'animation et de développement de la filière chanvre, nous vous annonçons la publication d’une newsletter spécifique sur le chanvre et ses débouchés !

Restez connectés.

Le premier tissu à base de chanvre et de laine belges est disponible dans plusieurs magasins en Wallonie et sur Bruxelles... A vos ciseaux ! 

L’EIHA recueille des données sur la culture de chanvre industriel en Europe afin de fournir aux entreprises et aux représentants politiques des données fiables sur les surfaces cultivées, le rendement par hectare, les quantités produites et les applications.

Clôture des enquêtes : le 11 novembre 2019.

L’entreprise RMS.lu et ValBiom ont signé un accord de coopération visant à promouvoir le miscanthus et ses filières de valorisation, dans le cadre de la Visite d’Etat au Grand-Duché du Luxembourg.

Tout bénéfice pour la bioéconomie transfrontalière !

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.