Pour répondre aux enjeux de l’allégement des véhicules, l’utilisation de composites renforcés par des fibres naturelles est de plus en plus fréquente dans les automobiles. Certains constructeurs ont donc décidé de mettre en avant les fibres naturelles et de les utiliser tant pour leurs performances techniques que pour leur aspect esthétique.

Ce jeudi 17 septembre 2020 s’est tenu l’événement de clôture de deux projets Interreg France-Wallonie-Vlaanderen, COMPOSENS et RECY-COMPOSITE, via webinaire. Au programme : comment améliorer les performances et le recyclage des matériaux (bio)composites. Découvrez le compte-rendu de cet événement et quelques résultats des projets.

Comment valoriser au mieux des résidus organiques ? Comment produire des emballages plus respectueux de l'environnement ? Une start-up allemande propose une idée inspirante pour valoriser des résidus de brasserie en emballage !

Garnier, la filiale du Groupe L'Oréal, a décidé de mieux comprendre l'impact environnemental et social de ses produits en développant une méthodologie pour évaluer sa gamme de shampoings selon un score de A à E. 

La première reconnaissance du statut de "sous-produit" en Wallonie a été octroyée pour le carbonate de calcium du papetier Burgo Ardennes. 

La nouveauté : un tissu local, chanvre-laine-lin, déperlant.

Et - 25% sur le tissu écru. Offre valable chez ValBiom et ses revendeurs, à partir du 1er août.

Vous êtes un acteur de la bioéconomie à la recherche de financement pour un investissement ? La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé le lancement d’un nouveau financement qui cible les investissements dans le secteur de l’agriculture et de la bioéconomie.

L'ACV est utilisé afin d'évaluer les impacts d’un produit ou d’un procédé notamment sur l'environnement, la santé, la pollution des eaux et de l'air. Découvrez les exemples d'ACV de deux produits : des véhicules roulant au GNV et bioCNG et du ciment décarboné.

Le monde du champagne entame des démarches écoresponsables grâce à la décision du Comité Champagne d’abandonner les herbicides chimiques d’ici 2025. La maison Ruinart, pionnière du secteur et hautement renommée, a décidé de pousser cette démarche beaucoup plus loin en transformant son packaging.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.