Témoin du dynamisme et du savoir-faire de l’équipe ValBiom, ce document reprend les grandes avancées effectuées en 2021. 

Une entreprise de construction américaine s’équipe d’une impression 3D industrielle qui va utiliser un mélange de fibre de chanvre et de ciment afin de construire des maisons durables. 

Actif dans l’économie circulaire ? Pourquoi ne pas organiser un événement (visite de terrain, workshop…) lors de la Quinzaine de l’Economie Circulaire ?

Outre sa valorisation énergétique, le miscanthus peut être utilisé en litière de paillage pour animaux. De nombreuses expériences positives, notamment en France, montrent tout l’intérêt du miscanthus en remplacement de la paille. Focus sur un exemple français en Corrèze où une famille d’agriculteurs, autrefois importatrice de paille, est devenue autosuffisante pour sa litière d’élevage.

En 2021, ValBiom a coordonné des essais variétaux ainsi qu’un essai d’un hectare de chanvre textile. La grande avancée de cet été est la mécanisation complète de cette culture, dont les tiges doivent rester parallèles entre elles à la récolte, du semis à l’enroulage. Une mécanisation rendue possible grâce au prototype de la société Hyler, le Hyler Sativa 200A, spécialement conçu pour récolter les longues tiges de chanvre. 

Si betterave rime surtout avec sucre, l'industrie sucrière fournit aussi des produits allant de l'alimentation aux amendements, en plus de générer des ingrédients pour des produits bisosourcés. 

Le projet Bioeconomy Ventures vise à construire une plateforme de référence pour les start-ups et spin-offs de la bioéconomie afin de les aider à accéder à des financements. ValBiom a été sélectionné comme ambassadeur pour permettre aux entreprises wallonnes de bénéficier des retombées positives de ce projet.

Un grand producteur de papier japonais a réussi à allumer une ampoule électrique avec une batterie fabriquée à partir de pâte à bois.

Saviez-vous qu'actuellement, la majorité des actifs naturels utilisés dans les formulations cosmétiques ou nutraceutiques sont importés en Europe, alors qu'une grande diversité de ressources est présente en Europe du Nord-Ouest ? C'est là tout l'objectif du projet Interreg NWE AgriWasteValue : transformer les résidus agricoles disponibles dans nos régions en composés bioactifs pour les utiliser dans les secteurs cosmétique et nutraceutique.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.