Actif dans l’économie circulaire ? Pourquoi ne pas organiser un événement (visite de terrain, workshop…) lors de la Quinzaine de l’Economie Circulaire ?

Outre sa valorisation énergétique, le miscanthus peut être utilisé en litière de paillage pour animaux. De nombreuses expériences positives, notamment en France, montrent tout l’intérêt du miscanthus en remplacement de la paille. Focus sur un exemple français en Corrèze où une famille d’agriculteurs, autrefois importatrice de paille, est devenue autosuffisante pour sa litière d’élevage.

En 2021, ValBiom a coordonné des essais variétaux ainsi qu’un essai d’un hectare de chanvre textile. La grande avancée de cet été est la mécanisation complète de cette culture, dont les tiges doivent rester parallèles entre elles à la récolte, du semis à l’enroulage. Une mécanisation rendue possible grâce au prototype de la société Hyler, le Hyler Sativa 200A, spécialement conçu pour récolter les longues tiges de chanvre. 

Si betterave rime surtout avec sucre, l'industrie sucrière fournit aussi des produits allant de l'alimentation aux amendements, en plus de générer des ingrédients pour des produits bisosourcés. 

Coordonnée par la Chambre d’agriculture de la Gironde, une filière chanvre va émerger dans cette région du Sud-Ouest de la France. Elle concernera les secteurs de l’agriculture, de l’alimentation et du bâtiment avec un objectif de 100 hectares de cultures. Les premières plantations sont prévues pour le mois de mai 2022.

Fin novembre, une centaine d’acteurs des fibres textiles d’origine agricole se sont donnés rendez-vous à Liège pour mettre en lumière les enjeux de la relocalisation d’une filière textile durable. Ces rencontres se focalisaient autour de deux cultures à haut potentiel : le lin et le chanvre. Créations de stylistes, conférences, échanges, les participants ont pu partager les dernières avancées du secteur.

Outil indispensable aux Etats pour planifier les investissements liés à la transition énergétique, la valeur tutélaire du carbone est une valeur de référence qui nous guide pour pouvoir faire les bons choix. Chaque possibilité peut ainsi être comparée d’après une base identique.

Le niveau maximum de THC pour le chanvre est restauré à 0,3 %. « Enfin ! » seraient tentés de dire les acteurs de la filière qui se battent depuis des années pour avoir un taux plus élevé. L’intérêt ? Pouvoir utiliser de nouvelles variétés.

Octobre 2020. Le Parlement européen votait en faveur du rétablissement du taux de THC autorisé pour le chanvre de 0,2 % à 0,3 %. Cette décision devait être validée lors de l’adoption de la nouvelle Politique agricole commune (PAC). C’est chose faite le 2 décembre 2021. La PAC entrera en vigueur le 1er janvier 2023.

Avec une capacité de transformation de 12 000 tonnes de betteraves par jour et des performances énergétiques au-dessus de la moyenne, la sucrerie de Fontenoy, installée près de Tournai, se veut un des fleurons de l’industrie sucrière belge.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.