Portrait

En 2015, Stephan Henry fait appel à ValBiom pour monter un projet de production et autoconsommation de miscanthus. Son objectif : installer dans sa ferme une chaudière biomasse et mettre en place un réseau de distribution de chaleur. Aujourd’hui, la chaudière est installée.

Découvrez ce projet en vidéo !

Le 11 décembre 2019, la Commission européenne a présenté le Pacte vert pour l’Europe ; un ensemble de mesures ambitieuses qui devraient permettre aux citoyens et aux entreprises de profiter d’une transition écologique durable.

Analyse

Le maïs énergétique a plusieurs avantages : meilleure maîtrise de l’approvisionnement et du stockage, qualité constante, bonne densité énergétique… Il s'agit d'un intrant intéressant lorsqu’il est mélangé avec d’autres matières et/ou déchets (cf. Partie 1/2 de l'Analyse ValBiom).

Dans cette seconde partie d'analyse, ValBiom s'attarde sur le besoin et l’intérêt de développer d’autres cultures alternatives intéressantes. 

Analyse

En 2019, le maïs provenant de cultures énergétiques ne représente qu’une proportion infime de la surface agricole wallonne. Malgré le fait que ce type de maïs a peu d’impact sur la production alimentaire, chaque nouveau projet en bioénergies (notamment de biométhanisation) fait débat.

Dans cette analyse, ValBiom apporte des éléments de réponses pour faciliter les échanges sur cette thématique sensible : De quelles cultures énergétiques parle-t-on? Quelles sont les surfaces concernées en Wallonie?

La Commission européenne et la Banque européenne d'investissement (BEI) ont annoncé un nouveau fonds européen consacré à la bioéconomie circulaire (ECFB).

Le 27 novembre 2019, date du lancement du Green Deal, 110 organisations, publiques et privées, se sont engagées en faveur d’une économie circulaire en Wallonie. Envie de rejoindre l’aventure du Green Deal ? C’est encore possible !

En Wallonie, il y a une forte croissance de l’offre et de la demande en produits cosmétiques durables et naturels.

Focus sur les tendances (notamment l’huile de chanvre) et sur quelques acteurs régionaux.

La Région Grand Est a adopté son Plan Régional en faveur de la Bioéconomie : une stratégie au service de la croissance et de la compétitivité des entreprises du territoire, portée par l’ensemble des acteurs.

Comment réduire l’impact environnemental du secteur textile et répondre à la demande croissante des consommateurs pour des produits plus durables ?

Un appel à projets H2020 a été lancé.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.