Après deux années d’essai et une mécanisation complète de la culture de chanvre textile, ValBiom étoffe le nombre d’essais ainsi que les surfaces dédiées aux tests de chanvre textile "fibres longues". Voici un bref aperçu du programme cultural 2022.

Culture pérenne à vocation énergétique, valorisable en alimentation animale et pouvant produire plus de 100kg de miel à l'hectare, la silphie a tout pour séduire les agriculteurs wallons. Encore peu connue dans nos contrées, il est important d'étudier l'adaptabilité de cette plante à notre territoire. C'est dans ce cadre que ValBiom et le CIPF ont décidé de constituer un "Observatoire de la silphie".

Mis à disposition par l'ADEME, l'outil BENEFRICHES permet de quantifier les bénéfices socio-économiques et environnementaux et d'éclairer les choix des acteurs de l'aménagement et de la reconversion des friches.

ValBiom a réuni pour la première fois le 25 avril dernier une multitude d’acteurs dans un « comité d’utilisateurs chanvre ». Une réunion soutenue par M. Willy Borsus, Vice-Président de la Wallonie, Ministre de l'Economie, du Commerce extérieur, de la Recherche et de l'Innovation, du Numérique, de l'Agriculture, de l'Aménagement du territoire, de l'IFAPME et des Centres de compétence, qui est venu conclure les échanges et rencontrer les différents acteurs présents.

Témoin du dynamisme et du savoir-faire de l’équipe ValBiom, ce document reprend les grandes avancées effectuées en 2021. 

Vous êtes un porteur de projet et vous souhaitez développer un projet professionnel de culture de végétaux afin de les transformer et les valoriser en énergie ou matériaux ? Répondez à l'appel à projets de CREaFARM @Liège, qui met à disposition gratuitement 2 terrains communaux !

Une entreprise de construction américaine s’équipe d’une impression 3D industrielle qui va utiliser un mélange de fibre de chanvre et de ciment afin de construire des maisons durables. 

Actif dans l’économie circulaire ? Pourquoi ne pas organiser un événement (visite de terrain, workshop…) lors de la Quinzaine de l’Economie Circulaire ?

Outre sa valorisation énergétique, le miscanthus peut être utilisé en litière de paillage pour animaux. De nombreuses expériences positives, notamment en France, montrent tout l’intérêt du miscanthus en remplacement de la paille. Focus sur un exemple français en Corrèze où une famille d’agriculteurs, autrefois importatrice de paille, est devenue autosuffisante pour sa litière d’élevage.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.