Ce projet vise à développer des chaînes de valeur locales pour la biomasse de miscanthus et de sorgho et à développer de nouvelles variétés dédiées et des systèmes de culture pour la production durable de biomasse lignocellulosique. Cette valorisation de biomasse lignocellulosique pourrait permettre de remplacer en partie les ressources fossiles en tant que sources renouvelables d’énergie, de matériaux et de produits chimiques.

Vous êtes un particulier, une entreprise ou un agriculteur et vous souhaitez installer une chaudière biomasse ou faire l’acquisition d’un poêle à bois ?

Voici les primes ou aides à l’investissement disponibles en Wallonie !

Vous êtes un acteur de la bioéconomie à la recherche de financement pour un investissement ? La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé le lancement d’un nouveau financement qui cible les investissements dans le secteur de l’agriculture et de la bioéconomie.

L'équipe du projet New-C-Land (dont ValBiom fait partie) a créé une cartographie en ligne qui recense des sites délaissés et des utilisateurs finaux de biomasse en zone France-Wallonie-Vlaanderen.

Cette base de données a un double objectif : apporter des réponses aux utilisateurs qui souhaitent s’approvisionner en cultures végétales et permettre aux gestionnaires de sites délaissés d’en retirer des bénéfices en les valorisant. Explications.

Les Marneurs, le CRA-W et l’entreprise wallonne BeVert s’associent pour un projet de plantation de 8 ha sur le site marginal du Martinet, à Charleroi. Deux zones ont été identifiées pour accueillir la production de biomasse dont une zone de miscanthus et une boulaie de 3 ha.

Une collaboration rendue possible grâce à l’appel à idées lancé par le projet Interreg New-C-Land. Explications.

Le projet North-West Europe BioWILL (2019-2022), qui réunit 10 partenaires belges (Materia Nova et European Landowners' Organization), français, irlandais et anglais, a pour objectif d’extraire des jeunes pousses de saules.

    Dans le cadre du projet Wallphy, l’équipe s’est penchée sur l’utilisation de certaines espèces ligneuses dans l’aménagement plurispécifique d’un site marginal, visant l’amélioration de la qualité du sol et sa valorisation en énergie et/ou matière.

    Outre le robinier, 4 espèces ligneuses ont été plantées.

    Analyse

    Canicule, maladies, effondrement de la biodiversité, gestion durable du sol... La production durable de biomasse doit intégrer de multiples facteurs pour répondre aux besoins actuels et futurs tout en limitant les impacts négatifs sur les ressources, l’environnement et les phénomènes de régulation du système Terre. Dans cette réflexion, le choix de l’espèce végétale est une question primordiale. Illustration avec le robinier !

    Article co-écrit avec N. Dassonvile, SRFB, membre ValBiom.

    Le chanvre est riche en fibres pouvant donner un fil fin et souple. Pour obtenir des fibres de qualité, il faut le cultiver et de le transformer de manière bien spécifique. Des essais, coordonnés par ValBiom, ont été lancés pour évaluer le rendement en fibres longues et leur qualité. 

    Abonnement

    CAPTCHA
    This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.