L'Eco-Zoning de Tertre, situé à Hautrage (Saint-Ghislain,Wallonie) pourrait bientôt accueillir un ambitieux projet de biométhanisation, porté par la société CryoAdvise. Cette unité industrielle vise une performance environnementale remarquable et traiterait exclusivement des déchets et résidus organiques, ainsi que des lisiers provenant de Flandre. 

L'unité de biométhanisation EURL Joly a une particularité : elle fonctionne en voie sèche et valorise les effluents d'élevage de l'exploitation agricole où elle est installée. Les effluents d'élevage en biométhanisation, une valeur sûre ? Oui ! Inspirez-vous et découvrez ce projet en vidéo !

Témoin du dynamisme et du savoir-faire de l’équipe ValBiom, ce document reprend les grandes avancées effectuées en 2021. 

L’hydrogène semble représenter depuis longtemps le vecteur énergétique parfait ! Depuis qu’on sait le séparer de l’oxygène avec un courant électrique (électrolyse), il est devenu une sorte d’absolu énergétique un peu mythique et légendaire. Le souci, c’est que l’hydrogène n’est pas une source d’énergie en tant que telle puisqu’on en trouve peu à l’état naturel. 

Actif dans l’économie circulaire ? Pourquoi ne pas organiser un événement (visite de terrain, workshop…) lors de la Quinzaine de l’Economie Circulaire ?

La dépendance de l’Europe au gaz russe (40% des importations) est bien comprise du grand public. De même l’est celle aux céréales. Ce qui l’est moins, c’est sa dépendance aux fertilisants de synthèse, dont 25% de notre consommation provient également de Russie.

Les prix du gaz se sont envolés, et nos certitudes avec ! Les prix du gaz ont augmenté de 1000% comparativement à l’année dernière. Et l’impossible devient alors possible : le biogaz peut maintenant concurrencer l’énergie fossile!

Vous voulez tout savoir sur la biométhanisation en Wallonie ? Alors ce document est pour vous ! Chaque année, ValBiom dresse l'état des lieux de la filière biométhanisation. L’occasion de découvrir, chiffres et graphes à l’appui, l'évolution du secteur dans notre région.

La refonte de la directive relative à la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables a été publiée le 21 décembre 2018 (nommée également RED II pour Renewable Energy Directive II). Celle-ci définit l’objectif à atteindre : une part d’au moins 32 % d’énergie renouvelable par rapport à la consommation finale d’énergie et d’au moins 14 % pour le secteur du transport des états membres d’ici 2030.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.