Pour découvrir les projets qui ont animé l’équipe en 2018 et pour avoir un aperçu clair des résultats engrangés : immersion dans ce nouveau rapport d’activité.

Et n'oubliez pas notre prochain rendez-vous : L'Assemblée générale de ValBiom, ce 20 juin (UCM, Namur).

Du bio-isobutène a été livré à une coopérative viticole, lui permettant de faire un pas de plus vers le chemin de la transition énergétique.

Case Construction a dévoilé sa première chargeuse sur pneus fonctionnant entièrement au méthane, via le ProjectTETRA.

L’UE s'est fixée pour objectif de réduire de 60 % les émissions de GES dues aux transports d'ici 2050 (par rapport à 1990). Une des solutions évoquées pour atteindre cet objectif consiste à utiliser davantage de carburants non fossiles, notamment le bioCNG.

Explications.

A côté du dispositif Easy’up dédié au financement de l’innovation, la Sowalfin a créé Easy’green : un soutien pour les TPE et PME désireuses de réduire leur empreinte carbone.

 

L’association européenne EERA publie son programme de recherche et fournit de nouvelles orientations politiques pour aider à la décarbonisation du secteur de l'énergie grâce aux bioénergies.

Parmi celles-ci : renforcer la compétitivité de la filière biométhane en France, l’intérêt du portage du gaz (biogaz/biométhane porté), la biométhanisation comme levier de la transition agroécologique et la labellisation des fournisseurs de technologies.

Analyse

Au lendemain du succès de la Marche pour le Climat, les citoyens réclament une prise de position claire de la part du politique.

Parmi les solutions pointées par les experts : l’augmentation de la part du renouvelable, en ce compris des bioénergies. Eclairage par ValBiom.

Hier, le Parlement européen a voté une feuille de route visant, pour 2030, 32 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique et une augmentation de l’efficacité énergétique de 32,5 % (par rapport à 1990).

Abonnement