Une pétition européenne pour réviser les blocages au développement des carburants durables

Télécharger

L'Association européenne du Biogaz (EBA) coordonne une pétition en collaboration avec des députés européens pour réclamer à la Comission européenne une révision de la méthode d'évaluation des impacts CO2 du transport et pour éliminer les blocages au développement des carburants durables.

Une révision nécessaire pour assurer la décarbonation des transports

La méthode actuelle d'évaluation des impacts CO2 du transport se résume à la mesure au pot d'échappement. Cette méthode ne tient absolument pas compte des impacts en amont (fabrication du véhicule), ni en aval (fin de vie du véhicule). Cela favorise donc les véhicules électriques, qui se disent alors "zéro émissions". Les impositions européennes envers les fabricants automobiles les orientent en conséquence immanquablement vers la mobilité électrique, alors que le biométhane a prouvé dans de multiples études qu'il obtient des meilleurs résultats[1] dans de nombreux cas.

Cette situation fait que le biométhane voit son développement ralenti pendant que l'électricité se développe avec des performances environnementales parfois discutables.

La pétition lancée par EBA réclame une révision de cette méthode d'évaluation des impacts CO2 du transport pour évoluer vers une analyse basée sur le cycle de vie complet, qui permettra le déploiement total des carburants et des véhicules durables.

La Commission européenne devrait proposer en juin une révision des normes de CO2 pour les voitures et les camionnettes.

Plus d'informations


Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.