Une chaudière à plaquettes de bois et un silo-potager installés au sein d’un gîte

Portrait
Télécharger

Insolite et original, voilà comment décrire le gîte Arduinna situé à Heyd, en province de Luxembourg. Mais l’inventivité et la créativité de son propriétaire ne s’applique pas qu’à l’aménagement intérieur et extérieur du gîte... 

Pour répondre de manière écologique aux besoins élevés en chauffage de son site (gîte, piscine extérieure et habitation privée), le propriétaire a opté pour une chaufferie biomasse alimentée en plaquettes de bois.

Le couvercle du silo enterré, transformé en potager !

L’intérêt de son installation réside dans le choix du silo de stockage : un silo enterré qui s’intègre parfaitement à son environnement car il dispose d’un couvercle coulissant transformé en potager. Bien malin le vacancier de passage qui pourra deviner l’emplacement du silo : une fois son couvercle fermé, impossible de deviner que ce carré de potager cache en réalité le stock de plaquettes.

Un accès aisé à la chaudière en cas d'intervention

Notons que la chaufferie se trouve au sous-sol du gîte mais au même niveau que la rue située en contrebas (le site étant en forte pente). L’accès aisé à la chaudière facilite les opérations de maintenance ou les éventuelles interventions.

Des plaquettes de bois provenant d'un producteur local

La chaudière de 75 kW est alimentée en grande partie en plaquettes de bois provenant d’un producteur local. Le restant est complété par du broyat de bois issu de l’activité de parc et jardin du propriétaire. En plus du gîte de 8 personnes, l’installation chauffe également la piscine extérieure et l’habitation privée via un petit réseau de chaleur.

A ce sujet, voir la capsule G1 Plan - RTBF, 28/11/2018

Avec l'intervention de Pierre-Louis Bombeck, chef de projet bois-énergie chez ValBiom.

Visite de terrain et vidéo organisées dans le cadre de notre mission Facilitateurs pour la Wallonie.

Bon à savoir

  • Le choix d’un silo enterré convient particulièrement bien à ce site en forte pente. De plus, il permet un déchargement facile du combustible. Le silo devant être rempli plusieurs fois par an, il était primordial de veiller à un accès carrossable aisé.
  • Investissement : 32.000 € (chaudière : 27.000 €, travaux silo et autres : 5.000 €, subside : 2.600 €)
  • Economie annuelle par rapport au mazout : 5.000 € 
  • Retour sur investissement avec subside : 6 ans

Plus d'infos dans la fiche "projet témoin", descriptive du projet : à paraître prochainement !

Abonnement