Quelles primes pour me chauffer au bois ou aux agrocombustibles ?

Télécharger

Photos : ©STUV et ©ValBiom

Vous êtes un particulier, une entreprise ou un agriculteur et vous souhaitez installer une chaudière biomasse (bûches, pellets, plaquettes, agrocombustibles) ou faire l’acquisition d’un poêle à bois (bûches ou pellets) ?

Voici les primes ou aides à l’investissement disponibles en Wallonie pour ce type de projet.

Je suis un particulier

Primes Habitation (depuis le 1er juin 2019)

Il s’agit de la famille de primes destinées aux particuliers pour des travaux de rénovation et d’amélioration de la performance énergétique de l’habitation. Ces primes sont accessibles à la condition d’avoir préalablement fait réaliser un audit énergétique de votre habitation par un auditeur agréé (voir les détails sur la page web dédiée à ces primes). Une liste des travaux éligibles et des conditions est disponibles sur cette même page web. Pour chaque type de travaux éligible, un montant de base de la prime est présenté. Selon la situation financière du demandeur des primes, ce montant de base est multipliable jusqu’à six fois. L’installation d’une chaudière biomasse est ainsi éligible à un montant de base de prime de 1.000 €, un poêle à biomasse est lui éligible à un montant de base de 250 €. Pour les chaudières et les poêles, une liste des équipements éligibles aux primes est éditée et mise à jour par le SPW. Votre appareil doit figurer sur cette liste pour vous donner accès à cette prime.

Point d’attention : pour être éligibles aux primes, les travaux doivent être réalisés par un entrepreneur inscrit auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises. Si vous installez vous-même votre poêle, vous ne serez donc plus éligible à la prime dédiée. Il est de toute manière conseillé de faire appel à un professionnel pour l’installation de votre poêle et son conduit de fumée dans les règles de l’art. Ce professionnel pourra également vous conseiller dans le choix et le dimensionnement (puissance) de votre poêle selon votre projet et vos besoins. Comme pour tous travaux, n’hésitez pas à demander et comparer plusieurs devis.

Prêt à taux zéro

L’installation d’un poêle à bois (bûches ou pellets) de qualité et de son conduit d’évacuation des fumées, dans les règles de l’art par un professionnel, représente un investissement de quelques milliers d’euros. L’investissement est plus élevé dans le cas d’une chaudière biomasse (bûches, pellets ou plaquettes). Si vous n’avez pas la possibilité ou ne souhaitez pas réaliser cet investissement sur fonds propres, vous pourriez bénéficier d’un prêt à taux zéro pour l’installation de votre chaudière ou de votre poêle biomasse. Voir les conditions auprès de l’organisme en charge de ce type de prêts, à savoir la Société wallonne du crédit social si vous avez 2 enfants maximum ou le Fonds du logement de Wallonie si vous en avez 3 ou plus.

Je suis une entreprise

Aide UDE

À côté des aides à l’investissement classiques, il existe en Wallonie des aides spécifiques qui peuvent être octroyées aux entreprises qui réalisent des investissements dans l’utilisation durable de l’énergie. Ces aides portent le nom d’Aides à l’investissement Utilisation durable de l’énergie (aide UDE). Une série de secteurs d’activité et de type d’entreprise ne sont pas éligibles à cette aide UDE, comme par exemple les ASBL. Il est recommandé de consulter la brochure dédiée pour déterminer son éligibilité et prendre connaissance des critères, montants d’aide et conditions.

L’investissement dans un système de chaudière biomasse solide est potentiellement éligible à une aide pouvant aller jusqu’à 40 % de l’investissement éligible, et jusqu’à 30 % pour une cogénération biomasse solide. Votre taux d’aide sera déterminé par différents paramètres tels que la taille et la localisation de votre entreprise, la puissance de la chaudière ou unité de cogénération, votre accès ou non au gaz naturel, etc. L’investissement éligible comprend l’unité de production de chaleur/cogénération en elle-même mais également d’autres éléments nécessaires à celle-ci, tels que les travaux de génie civil, le stockage des matières entrantes et des résidus, les équipements de préparation et de manutention du combustible biomasse, l’éventuel réseau de chaleur, etc. (voir Annexe 1 de la brochure explicative pour la liste complète des postes de dépenses éligibles).

Point d’attention : la demande d’aide à l’investissement doit être introduite avant de débuter l’investissement et même avant toute forme d’engagement (ex : signature de devis), sous peine de non-éligibilité (voir brochure ci-dessous). Votre investissement ne peut également pas bénéficier d’un autre régime d’aide à l’investissement (aide classique).

Je suis un agriculteur

Pour l’installation d’un poêle biomasse : voir les Primes Habitation

Pour l’installation d’une chaudière biomasse : votre éligibilité aux aides dépendra de l’utilisation de la chaleur produite. 

  • Si cet usage est purement privé (ex : chauffage du corps de logis), vous n’êtes pas concerné par les aides UDE et devez vous orienter vers les Primes Habitations.
  • Par contre, si au moins 50 % de la chaleur produite est destinée à un usage professionnel (chauffage des locaux et/ou chaleur process) et sous réserve de remplir les conditions d'octroi de cette aide, vous pourriez être éligible à l’aide UDE. Celle-ci sera adaptée au prorata de l’usage professionnel de la chaleur. Par exemple, si vous installez une chaudière biomasse pour chauffer un poulailler (80 % de la chaleur) et que vous reliez cette chaudière afin de chauffer également votre corps de logis (20 % de la chaleur), votre montant d’aide UDE sera multiplié par 0,8 afin de ne prendre en compte que l’investissement destiné à l’activité professionnel.
Plus d'infos ?

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.