[Portrait] Pratiquer une sylviculture de qualité sur des terrains sensibles : le défi d’une sprl belge

Portrait

Photos : ©XWOOD SPRL

Depuis ses débuts en 2015, l’entreprise belge XWOOD (membre ValBiom) est aujourd’hui devenue experte dans l’art de pratiquer une sylviculture[1] de qualité sur terrains sensibles (zones humides, en pente, enclavées…). ValBiom a voulu comprendre en quoi cette sylviculture était différente des autres et quelles étaient les armes de XWOOD pour y parvenir.

Entretien avec Pierre Mardaga[*], fondateur de la SPRL XWOOD et propriétaire forestier.

Allier ‘conservation des sols’ et ‘production optimale de biomasse'

Avec XWOOD, le souhait de Pierre Mardaga était de pratiquer une sylviculture autrement, en alliant ‘conservation des sols’ et ‘production optimale de biomasse’. Ceci, en s’éloignant des plantations mécanisées et des mises à blanc traditionnelles. 

« Notre volonté était d’apporter des réponses à des questions fondamentales telles que : comment conserver les sols tout en pratiquant nos activités ? Comment faire de la production de biomasse de qualité en préservant l’environnement et la biodiversité ? Comment proposer des solutions intégrées (étude, réalisation, contrôle) à nos clients ?  »

Après quelques mois de tâtonnement et une bonne dose de formations (via notamment la SRFB, du SPW DGO3[3], le DNF[4] et via un séminaire Pro Silva[5]), Pierre Mardaga a entrepris ses premiers investissements et a réalisé ses premiers chantiers. L’entreprise XWOOD est née !

« Très vite, on s’est rendu compte qu’il y avait une demande pour des services d’entrepreneurs forestiers spécialisés » explique le fondateur.

L’entreprise est aujourd’hui parvenue à gagner la confiance de ses clients et à étendre ses activités hors Wallonie ; en Flandre, France, Hollande et Luxembourg. Les demandes proviennent de :

  • des experts / professionnels du monde agricole / forestier / paysager, tels que les membres du Département de la Nature et des Forêts (DNF) ou des experts forestiers reconnus.
  • des propriétaires terriens qui possèdent des parcelles sensibles et qui marquent un intérêt pour la circulaire Pro Silva et les techniques alternatives de sylviculture.

« La formation (y compris dans les domaines connexes à la sylviculture) est continue et l’intérêt pour toutes formes d’apprentissages est une nécessité absolue. J’apprends tous les jours un peu et j’essaie de me remettre en question de manière constante », ajoute Pierre Mardaga.

Des machines de petites tailles, respectueuses du sol

Le secret de XWOOD réside dans son équipement, unique en Belgique. En effet, les quatre machines utilisées par l’entreprise ont l’avantage d’impacter le sol de manière très limitée grâce à leur petite taille et leur maniabilité.

Pour la préparation des sols :

  • Le robot télécommandé IRUS Twin est une machine équipée d’une tête de broyage de surface, capable de broyer du ligneux 10-12 cm de diamètre en continu (voire plus large). Cette machine peut travailler sur des pentes jusqu’à 50°.
  • Le tracteur John Deere 4049M de 50 cv est utilisé pour les travaux nécessitant une prise de force.

Pour l’exploitation :

  • Le porteur Kranman bison équipé d’une pince à bois (6 roues motrices & articulé) récolte la matière et permet de passer dans tous les endroits, même les plus accidentés ou les plus humides.
  • La billonneuse Kranman (8 roues motrices autonomes) récupère les grumes de 1ère ou 2ème éclaircies (troncs abattus) pour les élaguer et les tronçonner en 2, 3 ou 4 m en une seule opération.

Ces quatre machines – pesant chacune moins d’1,5 tonne – permettent d’accéder aisément aux parcelles boisées ou paysagères qui sont inaccessibles aux machines de plus gros formats. Grâce à cela, XWOOD couvre un segment de marché particulier : à savoir, les petites parcelles et les fonciers peu praticables (par exemple pour les 1ère éclaircies de résineux, le bois de chauffage, le travail en marais ou les sites Natura 2000).

Par ailleurs, les machines utilisées garantissent une haute productivité dans leur fonction, prenant soins de la biomasse plantée. Une biomasse qui sera – à terme – mise sur le marché pour un usage en biomasse-énergie ou en bois d’industrie (papier, panneaux).

« L’avantage, c’est que cela permet d’envisager une plus grande mobilisation de biomasse en réintégrant de petits fonciers forestiers, jusqu’ici sous-exploités, » note Lucas Gossiaux, chef de projet chez ValBiom.

XWOOD : partenaire de ValBiom sur le 1er chantier du projet WallPhy !

Récemment, l’entreprise XWOOD a été sélectionnée[6] par ValBiom dans le cadre d’un appel d’offre relatif à la gestion d’un chantier mené dans le cadre du projet WallPhy[7]. Ce chantier vise à planter des espèces ligneuses, arbustives et herbacées sur 2 hectares d’une friche située sur la commune d'Hensies, située en bordure de la réserve du marais d’Harchies (province du Hainaut). Bel exemple de phytostabilisation, ce chantier est totalement en phase avec la philosophie et les compétences de XWOOD.

Notons que le projet WallPhy prône l’implantation d’espèces soigneusement sélectionnées et l’usage d’un matériel respectueux des sols. Le site fera l’objet d’un suivi scientifique pointu et la biomasse produite sera analysée afin d'évaluer ses différentes possibilités de valorisation.

Plus d’infos ?

Contact : Pierre Mardaga, entrepreneur et propriétaire forestier - petermardaga@hotmail.com ou archi.xwood@gmail.com

Pour toute question sur la thématique, n’hésitez pas à contactez nos chefs de projet : Lucas Gossiaux et Aricia Evlard.


[1] La sylviculture est l'activité et l'ensemble des méthodes et pratiques par lesquelles le « sylviculteur » agit sur le développement, la gestion et la valorisation de la forêt. Cette gestion implique - entre autres - les activités d’entretien et d’exploitation des peuplements forestiers.
 

[3] Direction Générale Opérationnelle Agriculture, Ressources naturelles et Environnement.
 

[4] Département de la Nature et des Forêts.

 

[5] L’asbl Forêt Wallonne a reçu une subvention pour aider le DNF à vulgariser et à mettre en route l’application de la circulaire Pro Silva ainsi que pour accompagner les agents sur le terrain. Parmi ses missions : l’organisation de séances d’information et de formation.

 

[6] XWOOD a su se démarquer par une offre compétitive et techniquement très adaptées aux contraintes d’accessibilité du foncier.

 

[7] Projet soutenu par la Wallonie et mené en partenariat avec l’ISSeP, la SPAQuE et ValBiom.

[*] Pierre Mardaga est né dans une famille de propriétaires terriens. Depuis tout petit, il a grandi sur des terrains forestiers et agricoles. C’est tout naturellement qu’il y a quelques années, il a décidé de reprendre les terres familiales : environ 25 ha de terres certifiées PEFC en Belgique. C’est sur ces surfaces – notamment – que Pierre Mardaga et sa jeune entreprise XWOOD pratique et exerce au quotidien leur sylviculture raisonnée.

Abonnement