NatExtra : 1ère plateforme belge de service dans le domaine de l’extraction végétale

Télécharger

Ce 19 octobre, ValBiom était conviée à l’inauguration de l’entreprise NatExtra, première plateforme belge dans le domaine de l’extraction végétale.

La croissance du marché des extraits végétaux 

Alors que le marché des extraits végétaux connait une croissance mondiale (compléments alimentaires, cosmétique bio...), les entreprises belges devaient – jusqu’à aujourd’hui – faire appel à des entreprises étrangères pour produire les extraits intégrés dans leurs formulations. En général, elles avaient recours à des unités de production en France ou en Allemagne (les plus proches).

NatExtra : une première en Belgique !

Désormais, la Wallonie dispose d’une première plateforme de services d’extraction. Le terme de « plateforme de service » a bien son importance ici : NatExtra ne produit pas ses propres extraits mais propose à ses clients des services d’extraction. En pratique, l’entreprise cliente fournit les matières premières, indique les paramètres de l’extraction (durée, température, etc.) et récupère son extrait conditionné sous forme liquide ou solide selon les besoins.

L’unité d’extraction est équipée de deux cuves de 5 m³ chacune, d’un séparateur centrifuge, d’un concentrateur et de deux sécheurs. Les cycles de production peuvent traiter entre 500 et 1.000 kg de matière première végétale, mais l’entreprise propose aussi à ses clients de pouvoir mener des projets pilotes à partir de 100 kg de matière première. L’extraction est réalisée avec des solvants verts : eau, éthanol ou mélange eau/éthanol.

Les actionnaires et fondateurs de NatExtra sont les entreprise Oxylent et Ortis (actives dans les domaines de la neutraceutique et des compléments alimentaires), la Sofipôle (société régionale), le pôle de compétitivité Wagralim et le centre de recherche Celabor (membre ValBiom). C’est en particulier l’association étroite de NatExtra et du Celabor qui permet de proposer une large gamme de services dans le domaine de l’extraction, allant du développement de procédés d’extraction adaptés aux extraits et/ou à la matière première jusqu’à l’analyse des extraits obtenus et de leurs propriétés.

Stricte confidentialité et respect de la propriété intellectuelle

La plateforme, installée sur le site d’Ortis, peut si besoin faire appel à certains équipements de celle-ci pour proposer des solutions de prétraitements de la matière première (broyage) ou de conditionnement de l’extrait obtenu. Bien que très proche géographiquement d’Ortis, NatExtra fonctionne de manière totalement autonome et « hermétique » par rapport à celle-ci et peut ainsi garantir une stricte confidentialité et le respect de la propriété intellectuelle à ses clients.

Cette nouvelle plateforme de service offrira également aux entreprises wallonnes (qui disposent de flux de matière à bon potentiel d’extractibles ou qui recherchent des extraits) la possibilité de valoriser ceux-ci sans devoir nécessairement réaliser des investissements dans des équipements d’extraction.

Plus d’info ?

Abonnement