Mutualiser la gestion des effluents d'élevage : le projet d'une commune

Portrait
Télécharger

Photos ©ValBiom

Le 23 janvier dernier, ValBiom a organisé une visite de terrain[1] inédite sur le site de l’unité de biométhanisation de la commune d’Aiseau-Presles. Plus de 70 personnes se sont déplacées pour l’occasion !

Parmi les invités : les Ministres wallons de l’Agriculture et de l'Energie qui saluent l’initiative. Mais aussi : des acteurs référents du secteur, des agriculteurs, des (futurs) porteurs de projet et des membres d’Administrations.

Retour sur la visite et accès aux présentations et à la galerie photos.

Un projet win-win pour la commune, les agricultures, les citoyens

L’unité d’Aiseau-Presles a pour particularité de valoriser les effluents d’élevage des exploitations agricoles environnantes et de fournir l’électricité et la chaleur aux bâtiments communaux implantés sur le site communal (puissance installée : 190 kWél et 240 kWth). Elle produit également 13.000 tonnes de digestat, un amendement de qualité pour les sols.

Indirectement, les citoyens bénéficient également des atouts de l’installation. En effet, les sommes habituellement consacrées à l’électricité et au chauffage peuvent être investies ailleurs (par exemple, dans le développement de projets environnementaux).

Il s’agit donc d’un projet wallon exemplaire qui démontre qu’il est possible d’entreprendre une transition énergétique à taille humaine, en partenariat étroit avec les agriculteurs.

A noter que la commune a lancé la construction de l’unité de biométhanisation en 2014, grâce au soutien du Programme opérationnel FEDER Convergence 2007-2013.

Vue aérienne de l’installation ©Commune d’Aiseau-Presles

Un investissement plus que rentable pour la commune !

Inaugurée en mai 2015, l’unité tourne aujourd’hui à plein régime et représente une fierté pour les gestionnaires.

« En 2004, un de nos échevins nous avait déjà sensibilisés à la nécessité de rechercher des sources d’énergie alternatives. Nous avons répondu alors à un appel à projet et avons lancé la construction de l’unité de biométhanisation pour un coût de € 3.700.000 (ndlr : subsides apportés : 40 % par les fonds européens et 50 % par la Région) », explique le Bourgmestre Jean Fersini.

Selon lui, l’investissement est plus que rentable pour la commune. Il a permis, notamment, l’achat de deux véhicules électriques pour l’Administration. « Nous allons plus loin encore. Tout notre éclairage, par exemple, passe au LED. Pour une petite commune comme la nôtre, pionnière en matière d’économies d’énergies, c’est remarquable », ajoute-il.

Notons que la présence exceptionnelle, le 23 janvier dernier, des Ministres wallons de l’Agriculture et de l'Energie, Messieurs René Collin et Jean-Luc Crucke, envoie – selon ValBiom – un message clair de soutien aux futurs porteurs de projet.

L’accès aux présentations – 23.01.2019

Plus d’infos ?


[1] Cette visite est la 3ème visite du "Tour de la biométhanisation en Wallonie" : une initiative de ValBiom, soutenue par des partenaires de référence (Feba, Edora, RwDR, FWA, Fugea) et par la Wallonie, SPW Agriculture.

Abonnement