Les agriculteurs méthaniseurs français s’engagent par la signature d’une charte

Télécharger

L’AAMF, Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France, a dévoilé lors de son assemblée générale le 21 juin dernier une charte décrivant les bonnes pratiques en biométhanisation. Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, et Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, en ont été les deux premiers signataires.

Cette association soutient les agriculteurs exploitant des unités de biométhanisation, afin de mutualiser les compétences et l’expérience, et de défendre leur intérêt. Dans cette optique, ils avaient publié fin 2015 des fiches concernant la sécurité et la sûreté de fonctionnement.

La charte reprend 8 engagements :

  • assurer le bon fonctionnement de son unité de méthanisation et respecter la réglementation ;
  • contribuer au développement durable de son territoire ;
  • gérer avec ses partenaires une valorisation vertueuse des matières organiques ;
  • se former et associer ses collaborateurs dans une démarche d’amélioration continue ;
  • garantir la sécurité de son installation et des personnes y travaillant ;
  • assurer la traçabilité du process de méthanisation ;
  • optimiser la valorisation agronomique du digestat, gage de la santé des sols;
  • partager son expérience avec ses collègues de l’AAMF et participer aux travaux de recherche et d’innovation.

Dès cet été, les adhérents de l’AAMF pourront s’auto-évaluer grâce à une grille d’audit. Fin 2017, l’association pourrait délivrer les premières certifications, et prévoit l’adhésion à la charte de l’ensemble de ses membres d’ici 2020.

Source: Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.