Photo : https://agriculture.gouv.fr

Abstraite, la bioéconomie ? Ses applications concrètes sont pourtant plus nombreuses qu’on ne le pense ! Illustration avec quelques objets de notre quotidien…

La bioéconomie s’axe sur la transition d’une économie pétro-sourcée vers une économie biobasée qui valorise les ressources issues du vivant, durables et renouvelables. Ci-dessous, des exemples de matières premières et de leurs applications courantes.

Le lin et le chanvre, grâce à leurs fibres 

  • Matériaux de construction : isolants, bétons végétaux
  • Matériaux composites : panneaux de portière, skis, planches de surf, raquettes de tennis…

L’amidon

  • Capsules de café, sacs et couverts en bioplastiques, frisbee…

Le bois 

  • Cadres de vélos (tubes), vêtements, isolants, maroquinerie…

La bioéconomie est plus concrète qu’on ne le pense et ses applications ne vont cesser d’augmenter à l’avenir ; une croissance qui va de pair avec le contexte actuel de « lutte contre le réchauffement climatique » qui incite les citoyens à se tourner vers des produits plus durables.

Article rédigé avec le support de Thomas Dhont, stagiaire ValBiom.

Plus d’infos ?

Abonnement