Le miscanthus, une alternative en litière d’élevage

Télécharger

Outre sa valorisation énergétique, le miscanthus peut être utilisé en litière de paillage pour animaux. De nombreuses expériences positives, notamment en France, montrent tout l’intérêt du miscanthus en remplacement de la paille. Focus sur un exemple français en Corrèze où une famille d’agriculteurs, autrefois importatrice de paille, est devenue autosuffisante pour sa litière d’élevage.

Morgane Tissandier et Guillaume Pichou travaillent sur une exploitation de 130 hectares dans le Lonzac en Corrèze. Ils cultivent 27 ha de céréales et 3 de miscanthus. Le miscanthus n’est donc pas leur unique source de litière et elle est complémentaire à la paille produite par les céréales. La production principale de l’exploitation sont les veaux de lait issus des 130 vaches limousines que compte l’exploitation.

Outre le pouvoir absorbant important du paillage miscanthus, le couple d’éleveurs a apprécié l’aspect économe au niveau du temps de travail. Pour rappel, après la deuxième année d’implantation, aucun désherbage n’est nécessaire et la plante pousse très bien sans apport de fertilisant. La récolte se fait grâce à une ensileuse à maïs. Si le miscanthus se montre économe durant la majeure partie de son exploitation (20 ans et plus), il ne faut pas oublier que la plantation, elle, est plutôt coûteuse (de l’ordre de 3000 à 4500€/ha).

Un exemple pour la Wallonie ?

Cet exemple réussi donne à réfléchir quant aux implications possibles en Wallonie, notamment dans les régions importatrices de pailles. Si le miscanthus est peu exigeant quant aux conditions pédoclimatiques dans lesquelles il peut être implanté, il n’en reste pas moins une culture. Son rendement en matière sèche va varier avec le type de sol et le climat dans lequel il se trouve. On peut donc espérer des rendements plus importants en région limoneuse et plus faibles en Ardenne, où les sols sont plus superficiels.

Si le miscanthus n’est pas valorisé comme paillage il peut toujours être valorisé en tant que combustible dans des chaudières bois polycombustibles ou en tant que paillage horticole.

Pour en savoir plus sur la culture du miscanthus et ses valorisations vous pouvez télécharger notre petit guide de la culture du miscanthus.

 Source: France Agricole.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.