Lancement d’un groupe d’action « cendres de biomasse »

Photos ©ValBiom

L’évacuation des cendres de biomasse constitue un coût non négligeable pour les installations consommatrices de combustible biomasse et peut impacter fortement leur équilibre économique. Pour répondre à cette problématique, ValBiom vient de créer un Groupe d’action dédié à cette thématique.

L’objectif de la démarche ? Dégager des pistes de valorisation de ce déchet.

Et des pistes, il y en a ! Ces cendres pourraient par exemple représenter un gisement intéressant pour une valorisation agricole ou matière. Ceci, tout en s’inscrivant dans une dynamique d’économie circulaire.

Les cendres de biomasse : forte mobilisation autour du sujet

Récemment, ValBiom a décidé de rassembler les gestionnaires d’installations génératrices de cendres de biomasse ainsi que d’autres acteurs (Administration, chercheurs ou utilisateurs) dans un Groupe d’action. Ce groupe ambitionne de dégager des pistes de solution pour la valorisation des cendres de biomasse.

« Un constat unanime : l’évacuation des cendres pèse fortement sur l’équilibre économique des installations », souligne Céline Géradon, responsable du Groupe d’action.

Ce regroupement permettra de favoriser les échanges de connaissances et d’expériences entre les différents intervenants de la filière pour, de cette manière, tenter de lever les divers freins rencontrés.

Le succès de la première réunion du Groupe d’action (organisée le 9 octobre 2018) confirme tout l’intérêt de la démarche. En effet, une trentaine de représentants de la filière s’est déplacée pour l’occasion et les principales installations de grande puissance (cogénération) ont adhéré au Groupe d’action.

  • Envie d’en savoir plus sur la valorisation des cendres de biomasse ? Envie de rejoindre le Groupe d’action ? Contactez notre chef de projet, Céline Géradon.

Un outil d’aide à la décision collaboratif est né !

Lors de cette première réunion du Groupe d’action, un outil d’aide à la décision (appelé logigramme) a été présenté. Cet outil évolutif et collaboratif offre au gestionnaire d’installation un accompagnement précieux dans sa réflexion pour évacuer ses cendres.

Ce document consacré à la valorisation des cendres de biomasse aborde la valorisation en retour au sol (valorisation agronomique), mais également l’utilisation des cendres dans des matériaux /produits (valorisation matière).

A noter que ce document n’est ni exhaustif, ni figé dans le temps. Il sera amené à évoluer grâce aux échanges du Groupe d’action.

Cadastre et analyse des cendres de biomasse

Lors de son évènement du 9 octobre, ValBiom a proposé aux adhérents du Groupe d’action d’entamer leur collaboration par une analyse de leurs cendres. L’asbl coordonnera la réception d’échantillons et leur envoi vers un laboratoire agrée.

ValBiom apportera ensuite un retour individuel à chaque gestionnaire. Ce retour sera accompagné d’une interprétation des résultats.

Deux types d’analyse sont proposés :

  1. Analyse agronomique
  2. Analyse matière

Une fois ce « cadastre qualitatif » réalisé, d’autres actions seront coordonnées par le Groupe d’action pour la mise en place de filières de valorisation.

A vos marques… prêts ? Partez !

Afin que ValBiom puisse s’assurer du bon développement de la première action du « Groupe d’action Cendres », merci de :

  1. Confirmer votre participation à l’analyse groupée pour le 26/10/18
  2. Envoyer vos échantillons pour le 23/11/18

Vous êtes gestionnaire d’une installation consommatrice de combustible biomasse et vous êtes intéressé par la démarche ? Contactez-nous par mail avant le 26/10/18 : c.geradon@valbiom.be

Etat des lieux des installations de biomasse solide

A ce jour, ValBiom recense 150 entreprises équipées d’installation utilisant de la biomasse comme combustible en Wallonie. La taille des installations varie de quelques dizaines de kW à 100 MW.

Les dix plus grosses installations sont principalement des installations (cogénération) installées dans des entreprises. Celles-ci représentent 85 % de la puissance totale installée [Télécharger le Panorama des filières bois-énergie et agro-combustibles en Wallonie].

La Wallonie compte actuellement 15 installations de cogénération alimentées par de la biomasse. Une enquête a été menée auprès de ces installations pour connaitre leur tonnage en cendres. La quantité totale de cendres générées par  an est estimée à 104.000 tonnes de cendres.

Les chaudières biomasse (135 installations) cumulent une puissance totale de 108,6 MW, avec une large majorité (92 installations) d’une puissance inférieure ou égale à 300 kW. Pour les 16 installations d’une puissance égale ou supérieure à 1 MW, la quantité totale des cendres produites est estimée à 1.850 T/an.

Photos ©ValBiom

Abonnement