La technologie BioLite remporte le prix du « Meilleur produit chanvre 2019 »

Télécharger

Photo: © Trifilon - Award for Hemp Innovation, Juin 2019

Lors de la 16ème conférence[1] de l’EIHA (Association européenne du Chanvre Industriel), ValBiom a assisté à la remise de prix du « Meilleur produit chanvre 2019 ». Un prix qui récompense les jeunes entreprises innovantes qui développent des applications à base de chanvre industriel.

Sur 30 projets soumis, 6 ont été sélectionnés et présentés.

La technologie BioLite® : l’innovation gagnante !

La société suédoise Trifilon a remporté le prix avec BioLite®: un polypropylène renforcé à 30 % de fibres de chanvre, utilisé notamment pour la confection de valises ou pièces automobiles.

Afin de fabriquer des prototypes et composants de voitures à haute performance qui intègrent la fibre de chanvre, l’entreprise a notamment collaboré avec des entreprises du secteur automobile. En quelques années, Trifilon a ainsi développé plusieurs applications : pare-choc de voiture, pièces cachées dans les aspirateurs, emballages cosmétiques, cintres, récipients de cuisine.

Un biocomposite de haute qualité

Derrière BioLite® se cache un biocomposite de haute qualité. Ses atouts :

  • BioLite® peut être traité à une température plus basse (ce qui signifie que la consommation d'énergie et les temps de cycle peuvent être réduits dans les lignes de fabrication).
  • Sa faible densité apporte une amélioration matérielle, utile pour fabriquer des bagages ou des pièces automobiles plus légèr(e)s.
  • Les cultures de chanvre sont particulièrement efficaces pour piéger le carbone (une technologie qui contribue donc à atteindre les objectifs de réductions d’émissions de CO2).
Note de la rédaction

Les innovations présentées dans le ValBioMag sont sélectionnées par les ingénieurs ValBiom pour leurs caractéristiques novatrices et pour les solutions qu’elles apportent à des problèmes ne pouvant être résolus auparavant. Cette description de nouveaux produits ou concepts novateurs fait partie de la mission de veille technologique de ValBiom.

Plus d’infos ?

[1] Organisée à Cologne les 5 et 6 juin derniers, cette édition a rassemblé plus de 400 spécialistes (industriels, chercheurs, associations) d’une cinquantaine de pays.

 
Le projet COMPOSENS : vers des biocomposites légers et recyclables

Depuis avril 2016, le projet Interreg COMPOSENS (dont fait partie ValBiom) travaille également au développement de matériaux composites polymère-bois ou fibres végétales performants à faible impact environnemental pour l’élaboration de biocomposites légers et recyclables.

Ce projet transfrontalier vise l’utilisation de ressources renouvelables de la région franco-belge : bois et fibres naturelles (chanvre et lin). Les fibres étudiées sont des fibres courtes ainsi que des fibres continues (rovings, mats, tissés, co‑mêlés). Elles permettent de produire des biocomposites plus légers que des matériaux composites intégrant des fibres de verre. 

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.