La biomasse pour produire de la chaleur verte : Meux, un réseau chaleur alimenté au miscanthus

Portrait
Télécharger

Photo ©ValBiom

En 2015, Stephan Henry fait appel à ValBiom pour monter un projet de production et autoconsommation de miscanthus.

Son objectif : installer dans sa ferme une chaudière biomasse et mettre en place un réseau de distribution de chaleur. Aujourd’hui, la chaudière est installée.

Découvrez ce projet en vidéo !

A la genèse du projet, sa volonté est de remplacer plusieurs chaudières au mazout (consommation totale : 32.000 litres/an) et diminuer ses factures énergétiques. Pour des raisons écologique, environnementale et économique, le choix du miscanthus s’est rapidement imposé comme la solution pour la valorisation énergétique de ses terres en bordure de ruisseau et, par conséquent, difficilement cultivables.

Pour Stephan Henry, il s’agissait en outre d’un investissement rentable sur le très court terme.

 « Le miscanthus est facile à planter et à récolter. Son rôle de zone tampon est également intéressant et il permet de limiter les coulées de boue grâce à sa hauteur, » Stephan Henry, agriculteur et porteur du projet.

Note de la rédaction

Cette vidéo a été réalisée dans le cadre de notre convention Facilitateur bioénergies pour la Wallonie, SPW Énergie.

Cette convention a pour objectif d'assurer des missions d’expertise, de sensibilisation et de soutien aux acteurs de la filière et porteurs de projet, et d'assurer un relais auprès du Service Public de Wallonie.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.