Italie : un pas de plus en faveur de l’usage des biocarburants avancés

Télécharger

La Commission européenne autorise un régime d'aides italien en faveur de la production et de la distribution de biocarburants avancés[1], notamment de biométhane avancé.  La mesure contribuera à atteindre les objectifs de l'Union en matière d'énergie et de changement climatique.

Doté d'un budget indicatif de 4,7 milliards d'euros, ce régime d'aides s'appliquera de 2018 à 2022.

« Le régime italien a pour objectif de soutenir la production et la distribution de biocarburants avancés et de biométhane avancé, également appelés biocarburants de deuxième et de troisième génération, en vue de leur utilisation dans le secteur des transports. […]»


[1] Biocarburant avancé : biocarburant produit à partir de matières non-alimentaires, telles que des déchets, résidus, matières ligno-cellulosiques, matières cellulosiques non-alimentaires, algues...

On entend par « biocarburant » : un combustible liquide ou gazeux, utilisé dans le secteur des transports et produit à partir de biomasse.

 

Abonnement