France : projet de plan d'action pour un chauffage domestique au bois plus performant

Télécharger

©Stûv

En avril 2021, le ministère français de la Transition écologique soumettait à la consultation publique son projet de plan d’action en faveur d’un chauffage domestique au bois plus performant. Objectif : réduire de 50 % les émissions de particules fines entre 2020 et 2030.

La lutte contre la pollution due au chauffage domestique bois s'intensifie

On le sait, le mauvais chauffage domestique au bois est polluant et source de particules fines. L’utilisation d’un appareil à bûche vétuste, l’usage d’un combustible de mauvaise qualité (par exemple trop humide) ou des mauvaises pratiques d’utilisation (comme un fonctionnement continu à bas régime en diminuant l’arrivée d’air) sont autant d’éléments qui nuisent à la qualité de la combustion. Cela se traduit par des émissions polluantes, en particulier aux particules fines (PM).

Cette pollution concerne majoritairement l’usage d’appareils individuels de chauffage au bois-bûche (poêles à bûches, feux ouverts). À l’inverse, les chaudières à bois ou les poêles à pellets sont des équipements automatisés, dont les paramètres d’une combustion de qualité (alimentation en combustible, en air, etc.) sont gérés automatiquement, ce qui réduit fortement les émissions polluantes.

En France, ces feux ouverts et équipements anciens au bois-bûche (datant d’avant 2005) ne représentent que 48 % du parc d’équipement mais sont responsables de 60 à 80 % (selon les sources et méthodes de mesures) des émissions en particules fines issues du chauffage au bois individuel ! Agir sur ce type de moyen de chauffage au bois trouve donc tout son sens.

Pour lutter contre cette pollution due au chauffage domestique au bois, le plan d’action français vise à :

  • accélérer le renouvellement des vieux poêles et conduits de fumées au profit d’équipements performants ;
  • développer l’utilisation de combustibles de qualité ;
  • rappeler les bonnes pratiques d’utilisation des appareils de chauffage au bois-bûche.

Une initiative wallonne : La Maîtrise du feu

Voilà qui n’est pas sans rappeler les objectifs visés par la campagne wallonne de sensibilisation « La Maîtrise du feu », qui a pour objectif d'augmenter l'efficacité de la combustion, de réduire les émissions de particules fines et autres polluants atmosphériques et d'améliorer le confort de l'utilisateur.

La France va un pas plus loin, en proposant dans son plan d’action une feuille de route détaillée, avec des objectifs et moyens chiffrés, afin de permettre au chauffage au bois de continuer à jouer son rôle de production de chaleur écologique et économique en réduisant ses impacts négatifs.

Pour en savoir plus

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.