[France] Chauffage au bois : l’impact positif du renouvellement des appareils sur les émissions polluantes

Télécharger

En France, l’INERIS et l’ADEME viennent de publier une étude intitulée « Impact du renouvellement d’appareils non performants de chauffage domestique au bois sur les émissions de particules ».

Quelles sont leurs conclusions ?

CARVE : une étude de grande envergure

De 2015 à 2019, le projet CARVE a mesuré les différences de rendements, d’émissions de CO et de particules avant et après remplacement d’appareils anciens (feux ouverts ou appareils antérieurs à 2002) par des appareils modernes et labélisés au minimum « Flamme Verte 7 étoiles »[1].

Menée sur 35 sites, cette étude a pour particularité d’avoir été réalisée directement chez les particuliers, en laissant ceux-ci utiliser leur foyer dans des conditions habituelles. Par conséquent, l’étude intègre des conditions réelles de fonctionnement et d’utilisation des appareils (allure de fonctionnement, essences et humidité du bois, charge du foyer, tirage, etc.), lesquelles diffèrent des conditions de tests en laboratoire.

Un impact réel du renouvellement des appareils de chauffage

Qu’il s’agisse du remplacement d’un ancien appareil par un appareil moderne au bois-bûche ou aux pellets, le renouvellement a permis :

  • un gain de rendement (moyenne de +16 à +34 %),
  • une réduction des émissions de monoxyde de carbone (moyenne de -41 à -87 %) et de particules (moyenne de -44 à -57 %).

En participant à l’amélioration de la qualité de l’air, le renouvellement permet alors aussi un gain de rendement, lequel se traduit directement en un gain économique avec une diminution de la consommation de combustible !

Enfin, les auteurs mettent en avant que le renouvellement d’un appareil est une condition nécessaire mais pas suffisante pour réduire les émissions polluantes. Ce renouvellement doit s’accompagner d’un dimensionnement et d’une installation correcte de l’appareil.

Par ailleurs, il convient d’employer les bonnes pratiques (bois sec, etc.) et de veiller à un entretien régulier. A ce sujet, n’oubliez pas de consulter le site www.lamaitrisedufeu.be

Plus d’infos ?

La maitrise du feu

En 2019-2020, la campagne wallonne de sensibilisation « La maîtrise du feu » est de retour pour une 4e édition. Au programme : de nouvelles actions de promotion pour servir un objectif long terme, celui d’une meilleure utilisation de nos systèmes de chauffage au bois.

En appliquant des conseils concrets, les citoyens peuvent augmenter l’efficacité de la combustion de leur feu et améliorer la qualité de leur air environnant.


[1] Le label du chauffage au bois : https://www.flammeverte.org/

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.