Fibres végétales : quel potentiel de valorisation en Wallonie ?

Télécharger

En 2019, mandatée par le Gouvernement wallon, sous l’impulsion du Ministre wallon de l’Economie, l’asbl ValBiom a étudié le potentiel de développement des filières de valorisation des fibres techniques végétales d’origine agricole.

Cette étude – qui sera abordée lors d’une conférence dédiée le 20 mai prochain* – a pour objectif d’offrir un socle de référence des tenants et aboutissants des filières « fibres végétales », permettant ainsi d’en appréhender les enjeux et les potentiels de développement.

*Save-the-date : 20 mai 2021, conférence en ligne « Vers une économie plus résiliente avec les filières de valorisation des fibres végétales. Quels marchés pour la Wallonie ? »

Questionnements fondamentaux

L’étude a permis de répondre à deux questions fondamentales au sujet de la pertinence du (re)déploiement de ces filières en Wallonie :

  1. Est-ce qu’un tel projet est faisable techniquement, viable économiquement et réaliste au niveau des opportunités de marchés ?
  2. Le cas échéant, quelles sont les voies de valorisations à privilégier et les stratégies à mettre en place ?

Chanvre et lin : des agroressources industriellement matures et disponibles sous nos latitudes 

En Europe, deux agro-ressources ont actuellement atteint un niveau de maturité[1] permettant un développement industriel[2] : le chanvre et le lin.

La Belgique se situe en effet au cœur du bassin européen de production de ces fibres :

  • Au niveau de la culture et de la première transformation du lin, 85% de la production mondiale de lin est concentrée en Belgique, France et Pays-Bas. Le lin produit en Belgique est principalement cultivé en Wallonie (> 75%), mais transformé en fibres (« teillé ») en Flandre. La Belgique bénéficie donc d’une expertise importante dans la production de fibres végétales (dont la destination principale est le secteur textile), grâce au développement historique de la culture du lin.
  • Au niveau de la culture du chanvre, les deux principaux pays producteurs en Europe sont actuellement la France et les Pays-Bas.

Les marchés à privilégier

Les matières végétales et plus spécifiquement leurs fibres sont très intéressantes pour la conception de matériaux (panneaux, isolants, bétons, plasturgie, composites) et textiles.

Grâce au développement de l’écoconception et de l’écoconstruction, et - moyennant l’expansion des cultures dédiées (lin, chanvre, miscanthus) et la valorisation de coproduits agricoles[3] - ces nouveaux matériaux peuvent être largement développés à court terme, et avec des ressources locales.

Lors de son étude, ValBiom s’est largement penchée sur les principaux marchés des fibres végétales de chanvre. L’asbl a notamment analysé les marchés: 

Le rapport final de cette étude d’envergure a été délivré en décembre 2020 et ses enseignements partagés avec le Cabinet du Ministre wallon de l'Économie et de l'Agriculture, ainsi qu’avec le SPW Economie.

Ce document riche en données et analyses technico-économiques constitue un socle de connaissance sur la thématique des fibres végétales. Il doit permettre d’éclairer les décideurs politiques, entrepreneurs, acteurs de la recherche, dans leurs orientations et décisions.

Rendez-vous le 20 mai 2021, en ligne !

Pour en savoir plus sur les résultats et grandes conclusions de cette étude, ValBiom vous fixe rendez-vous le 20 mai autour d'une conférence intitulée « Vers une économie plus résiliente avec les filières de valorisation des fibres végétales », ouverte à tous.

Cette conférence sera suivie par l'Assemblée statutaire (réservée aux membres ValBiom).


[1] D’autres agro-ressources telles que l’ortie présentent un potentiel intéressant en terme de production de fibre mais sont, à l’heure actuelle, toujours au stade expérimental.

[2] La fibre d’herbe est actuellement aussi exploitée au niveau industriel, dans le secteur de l’isolation en construction (vers article Gramitherm).

[3] Par exemple, pailles de céréales, pailles de colza, pailles de lin oléagineux.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.