[Etude] Le potentiel du biométhane injecté dans le réseau de distribution belge

Analyse
Télécharger

Le biométhane peut apporter une contribution majeure à la réalisation des objectifs climatiques en Belgique.

C’est l’une des principales conclusions d’une étude inédite qui vient d’être publiée.

Contexte et messages-clés

Il y a un an, Gas.be[1] a confié à ValBiom la réalisation d'une étude stratégique portant sur le potentiel du biométhane en Belgique.

La synthèse qui vient d’être publiée en reprend les messages-clés.

 «Le biogaz, en plus d’être une énergie de qualité, apporte énormément d’externalités positives. Il génère un projet de développement rural à l’échelle des communes, bénéfique pour des entreprises locales.»

Matthieu Schmitt, ValBiom, auteur de l’étude.

Les principaux apprentissages :

  • Le potentiel de biogaz réaliste en Belgique est de 15,6 TWh PCS.
  • Le potentiel de biogaz se trouve majoritairement en zones agricoles de grandes cultures.
  • La contribution du biogaz aux objectifs belges en matière d’énergie renouvelable et de gaz à effet de serre est importante.
  • Plus de 2/3 du potentiel de biogaz pourraient être injectés dans les réseaux existants de gaz naturel.
  • Plus que de l’énergie, le biométhane contribue à la construction d’un nouveau modèle d’économie circulaire en milieu rural

Découvrez l’ensemble des apprentissages, limites et perspectives et conclusions de l’étude en téléchargeant le document ci-dessous.

A télécharger
  • [Synthèse] Etude : Quelle place pour le biométhane en Belgique ? – ValBiom, Novembre 2019
Articles

[1] Gas.be représente les gestionnaires belges de transport et de distribution du gaz naturel et promeut le gaz vert comme une solution-clé pour un futur bas carbone.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.