Du caoutchouc à partir de pissenlit, un marché de 2 milliards de dollars pour Kultevat

Télécharger

Le marché du caoutchouc ouvre ses portes à la startup américaine Kultevat qui vient d’obtenir le brevet américain pour la production de caoutchouc à partir de pissenlit russe (Taraxacum kok-saghyz).

Historiquement, le pissenlit a déjà été utilisé pour la production industrielle de caoutchouc durant la deuxième guerre mondiale, mais les plantations d’hévéa puis la pétrochimie ont supplanté cette option. La société annonce un rendement de 1,5 à 3,75 tonnes par hectare, soit près de 2 fois plus que les rendements de l’hévéa, ainsi qu’un marché court terme de 2 milliards de dollars, avec une croissance annuelle de 10%, pour des applications diverses : gants, préservatifs, matériel médical, pneus…

Source : Kultevat

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.