Des informations claires et fonctionnelles sur la qualité de l'air et la pollution en Wallonie

Télécharger

©Wallonair.be

Fruit d’un partenariat entre plusieurs institutions (l’Institut scientifique de service public, l’Agence wallonne de l’air et du climat, la cellule interrégionale de l’environnement, Sciensano et Wallonie Belgique Tourisme), wallonair.be a pour objectif de fournir des informations claires et fonctionnelles sur la qualité de l’air et de la pollution. 

Des données calculées en temps réel

Wallonair.be s'ouvre sur un portail, où deux options de navigation sont proposées : la version express, pour aller à l'essentiel, et la version complète, pour disposer de tous les détails. Le visiteur arrive ensuite sur une carte où la qualité de l’air des grandes villes est renseignée via des pastilles de couleur indiquant un résultat allant d’« excellent » à « exécrable », ainsi que d'autres données plus détaillées comme la concentation de dioxyde de soufre dans la version complète. Les données sont calculées en temps réel et sont issues d'un monitoring continu. Elles tiennent compte des conditions météorologiques et de facteurs spatiaux propres à la zone concernée.

Les bonnes pratiques du chauffage au bois pour réduire les émissions de particules

Saviez-vous qu'en Wallonie, la majeure partie des émissions de particules provient du secteur résidentiel (principalement le chauffage), suivi du secteur industriel et enfin du secteur des transports et de l'agriculture ?

Afin de lutter contre les émissions particulaires dues à une mauvaise utilisation des systèmes de chauffage au bois, il convient d'adopter les bonnes pratiques et de bien s'équiper !  

En effet, l'équipement compte pour beaucoup en matière de qualité de combustion et d'émissions de particules. Lorsqu’ils sont correctement utilisés, les poêles et inserts à bûches récents affichent par exemple des rendements allant de 70 à 80%, voire plus, comparativement à un ancien poêle ou un poêle bon marché. Ces appareils neufs doivent aujourd'hui respecter des normes d'émissions très strictes pour être mis sur le marché.

Conditions de mise sur le marché des appareils de chauffage alimentés en combustible solide

L’ensemble de ces critères sont définis dans l’arrêté royal de 2010 qui fixe les conditions de mise sur le marché des appareils de chauffage alimentés en combustible solide. Le bon respect de ces exigences peut être vérifié via la base de données « Heating » du SPF Santé Publique qui donne la liste des appareils de chauffage pour les consommateurs (accès pour les consommateurs). À défaut, il n’est pas sûr que l’appareil puisse être vendu en Belgique.

A noter que le SPF Santé Publique envisage actuellement la possibilité de renforcer ces conditions de mises sur le marché. ValBiom ne manquera pas de vous tenir informé des évolutions en la matière.

N'oubliez pas qu'au-delà d'un bon équipement, il convient également de vous assurer du bon fonctionnement de votre appareil de chauffe !

Retrouvez l'ensemble de nos bons conseils sur le chauffage au bois bûche sur le site de la campagne wallonne de sensibilisation : La Maitrise du Feu

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.