Des cosmétiques innovants au départ de vignes wallonnes

Télécharger

Valoriser les résidus de tailles de vignes en molécules d’intérêts pour le secteur cosmétique, voilà une des ambitions du projet AgriWasteValue (Interreg North-West Europe). Une ambition partagée depuis 2021 par Anne-Sophie Charle : cette entrepreneuse a développé sa gamme de cosmétiques au départ de ressources naturelles et de coproduits de vinification issus d’un vignoble wallon.

Source de bienfaits

Les différentes étapes de production viticole du Domaine du Chant d’Éole fournissent de nombreuses matières premières : lies de cuves et de dégorgement, sel tartrique, pépins de raisins (huile) ou encore de la craie, spécifique aux sols de ce vignoble situé à Quévy-le-Grand (Hainaut). Une source de bienfaits qu’Anne-Sophie Charle a intégré dans sa gamme de cosmétiques « Maison Éole ».

Cette gamme, commercialisée depuis décembre 2021, comprend actuellement 16 produits, allant des soins corps et visage aux produits douche en passant par les bougies parfumées. De quoi enthousiasmer les partenaires du projet AgriWasteValue qui, le hasard faisant bien les choses, avaient organisés fin 2019 l’évènement de lancement du projet au sein du domaine du Chant d’Éole !

Haute valeur ajoutée

Une belle success-story qui démontre les opportunités offertes par la valorisation des coproduits végétaux au travers de produits à haute valeur ajoutée. L’attrait des projets tournés vers l’économie biosourcée et la stratégie wallonne Circular Wallonia en sortent renforcés. Pour rappel, ValBiom  coordonne les actions liées aux filières biosourcées de cette vaste stratégie régionale.

Pour en savoir plus

Découvrez les résultats finaux du projet AgriWasteValue le 4 octobre 2022 lors de l’évènement de clôture qui aura lieu à l’occasion du salon NutrEvent, à Nantes.

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.