Des batteries à partir de pâte à bois?

Télécharger

Un grand producteur de papier japonais a réussi à allumer une ampoule électrique avec une batterie fabriquée à partir de pâte à bois.

L'ampoule est restée allumée pendant environ 7 secondes lors de la dernière expérience, mais Nippon Paper Industries espère pouvoir augmenter la capacité de la batterie au point de pouvoir alimenter des drones au cours de l'exercice 2023, puis des smartphones et d'autres appareils d'ici l'exercice 2030.

Fin novembre, au Fuji Innovative Materials Research Laboratory de Nippon Paper, dans la préfecture de Shizuoka, au pied du mont Fuji, une petite ampoule a émis une forte lumière lorsque les fils de la batterie à base de pâte de bois y ont été connectés. Bien que la lumière n'ait duré que trois secondes avant de commencer à s'estomper.

La batterie est composée de nanofibres de cellulose d'un diamètre de 3 nanomètres, soit 3 milliardièmes de mètre. Les nanofibres sont raffinées à partir de la pâte de bois, puis transformées en fines pellicules séparées par une feuille d'aluminium, qui sert d'électrode. La batterie était composée de 20 cm2 de nanofibres de cellulose, d'une épaisseur de 0,05 millimètre et pesait 0,15 gramme. Lorsque l'ampoule LED de 3 volts et 0,025 ampère a été allumée pendant 7 secondes, la densité énergétique de la batterie, ou capacité de stockage d'énergie, a été mesurée à environ 1 wattheure par kilogramme.

Le point positif, c’est qu’un industriel de la pâte se penche sur ces applications, preuve que cette industrie est à la recherche de pistes variées de diversification et ce même si l'on reste encore ici à un stade très expérimental.

sources: L'Echo et Nippon Papers

 

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.