Covid-19 et pommes de terre : la biométhanisation, une solution !

Télécharger

Une des conséquences du coronavirus est un surplus de pommes de terre dans les hangars en Belgique. Malgré l'augmentation de leur consommation par les ménages belges, les pommes de terre n'ont ni été consommées par l'horeca (complètement à l'arrêt), ni été exportées à l'étranger. 

Pour venir en aide au secteur, différentes pistes de valorisation ont été proposées aux agriculteurs, dont la biométhanisation. 

Secteur durement touché

Le secteur de la pomme de terre est un des secteurs durement touchés par la crise liée au Covid-19. Bien que les ménages aient augmenté leur consommation de pommes de terre, l’arrêt de l’horeca, et encore plus, la diminution des exportations, qui représentent l’essentiel du volume national, font que les stocks dans les hangars sont importants.

Les producteurs cherchent désormais des solutions pour vider les hangars avant la nouvelle récolte. Différentes actions de promotion ont été mises au point et reprises dans la presse ces dernières semaines afin de stimuler l’achat des pommes de terre sous toutes ses formes, que ce soit par le don alimentaire ou l’alimentation animale, notamment.

La biométhanisation : une solution

La biométhanisation est une autre piste de valorisation. La Fédération des Biométhaniseurs Agricoles Wallons (Feba, membre ValBiom) accepte de prendre des excédents de pommes de terre. Afin de faciliter les échanges, ils ont publié une carte en ligne indiquant les sites et les coordonnées des unités acceptant ces pommes de terre. Les autres unités de biométhanisation ont été invitées à s’inscrire sur la plateforme fermewallonne.be si elles souhaitent en recevoir.

ValBiom s’associe à d’autres organismes comme l’APAQ-w, BELPOTATO, FIWAP, FWA et SOCOPRO (collège des producteurs, Manger Demain), afin d’accompagner la filière de la pomme de terre en ces temps de crise.

Sources 
Plus d'infos ?

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.