Biosorb, un produit biobasé pour dépolluer l’eau

L’entreprise Pearl a développé un tapis filtrant constitué de sous-produits de l’industrie du bois et du lin pour traiter les eaux contenant des métaux.

Le produit Biosorb

Le produit, qui fait l’objet de 4 brevets, est fabriqué à partir de sous-produits des écorces et du lin. Les écorces sont broyées, tamisées et activées par oxydation pour augmenter le nombre de sites potentiels de fixation des métaux. L’oxydation permet également d’éliminer les tanins pour éviter une pollution organique de l’eau causée par leur libération.

Le complexe lin-écorce prend la forme d’un tapis non-tissé, entièrement biobasé. Il constitue un filtre au travers duquel l’eau à traiter circule de manière passive : il piège les métaux présents à l’état de trace (jusqu’à 10 mg/l) par sorption pour atteindre des concentrations résiduelles inférieur à 5 µg/l. Des développements sont en cours pour adapter le produit au traitement de polluants organiques.

Applications visées

Les applications sont multiples : rejets industriels, dépollution des eaux de surface et souterraines, etc.

A l’heure actuelle, le fabricant précise qu’en fin de vie, le produit doit être incinéré ou mis en décharge mais l’ambition est de pouvoir, à l’avenir, extraire les éléments d’intérêt économique piégés par le tapis filtrant.

Source : https://www.pearl-sas.com/biosorb-depollution-des-eaux-chargees-en-metaux-lourds/innovation-technologique-biosorb 

Abonnement