Biométhaniser les fientes de volaille, c’est désormais possible

Télécharger

Un des plus gros producteurs de volaille du Royaume-Uni (Ballymena, Irlande du Nord) a installé une unité de biométhanisation pour traiter jusqu’à 40 000 tonnes de fientes de volaille. Cette unité développera 3 MWel.

Les fientes de volaille contiennent de grandes quantités d’azote, rendant difficile le processus de biométhanisation. L’entreprise Xergi a mis au point un procédé pour biométhaniser la litière avicole sans autre substrat. Un prétraitement enlevant l’azote du substrat est appliqué avant digestion, permettant à la biométhanisation de se dérouler au mieux. L’azote extrait peut être utilisé comme engrais chimique.

Source: Bioénergie-promotion.fr

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.