[Appel à projets] Textile innovant : réinventons la mode !

Télécharger

Source: Défilé de Dominique Rocour - Photographe : ©Erin Hoge , mannequin : Lucille Fares.

Comment réduire l’impact environnemental du secteur textile et répondre à la demande croissante des consommateurs pour des produits plus durables ?

Un appel H2020 a été lancé. Il est consacré au développement de textiles biosourcés afin de mettre au point de nouveaux procédés et matériaux.

  • Ouverture : 15.10.2019
  • Deadline : 22.01.2020

Nouveaux enjeux et nouvelles fibres pour le textile

Un des grands enjeux du secteur textile est de réduire son impact environnemental et de répondre à une demande croissante des consommateurs pour des produits plus durable.

Au cours de ces dernières années, de nouvelles fibres sont apparues sur le marché :

  • Des fibres naturelles. Par exemple, des fibres d’alginate, fibres de chitine et de chitosane, fibres de protéines de soja, fibres de caséine de lait, soie d’araignées, sisal, chanvre et kénaf sont en cours de développement ou ont été introduites sur des marchés de niche.
  • Des fibres polymères biosourcées. Par exemple, polyamides à base de PLA ou de ricin se retrouvent déjà dans des applications spécifiques.

Horizon 2020

Horizon 2020 est un des plus gros programme de Recherche et d’Innovation de l’Union Europenne. Pour le dernier appel à projets de la programmation, un sujet proposé est « Innovatives textiles – reinventing fashing ».

Le défi consiste à développer des technologies de traitement et à créer une économie textile innovante et durable basée sur les principes de l’économie circulaire, en utilisant efficacement les ressources, en améliorant radicalement le recyclage et en accélérant le développement et l’adoption de modèles économiques circulaires durables.

Les activités doivent porter sur :

  • la mise au point de matériaux et de procédés novateurs, techniquement et économiquement réalisables, pour la production de textiles biosourcés durables et performants ;
  • les aspects techniques, environnementaux et économiques du recyclage des textiles biosourcés, axés sur la qualité (c’est-à-dire le recyclage ou, du moins, le recyclage dans des applications de qualité identique ou similaire) ;
  • l'utilisation de nouveaux matériaux biosourcés et la conception de textiles biodégradables ou ne contenant pas de microfibres et possédant les propriétés requises pour des applications performantes.
Plus d’infos ?

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.