24.02.2021, 10:00 - 12:00
Organisation: 
ValBiom asbl - Projet Interreg New-C-Land

Depuis décembre 2020, la ville d’Ostricourt (Hauts-de-France) chauffe plusieurs bâtiments communaux, dont une école, grâce à la biomasse.

Ce choix lui permet non seulement de se chauffer durablement, mais aussi de réaliser des économies, et de développer l’activité agricole. Autre avantage : le combustible biomasse, du miscanthus, est produit localement sur d'anciens sites pollués.

Participez à cette séance de rencontres pour découvrir ce projet ambitieux et ses avantages pour la collectivité ! Un bel exemple de valorisation de friches ou de sites qualifiés de "marginaux".

Objectifs

Lors de cette séance de rencontres, on abordera :

  • La revalorisation de sites délaissés et la poursuite parallèle d'une activité agricole économiquement viable.
  • La plantation d'espèces végétales à vocation non alimentaire sur des sols pollués.
  • Le développement de filières biomasses locales. 

La séance vise également à transférer les bonnes pratiques innovantes, améliorer le transfert transfrontalier des connaissances, capitaliser les territoires abandonnés et, simplement, sensibiliser le public à la thématique du phytomanagement des sites marginaux.

En savoir plus ? www.newcland.eu 

Publics cibles

  • Propriétaire terriens, publics ou privés.
  • Autres propriétaires souhaitant faire connaitre un projet local similaire.
  • Communauté et Groupe de suivi du projet Interreg New-C-Land.
  • Agents de l’Établissement public foncier (EPF).
  • Toute autre personne intéressée par la thématique (futur porteur de projet notamment).

Programme

  • 10.00 : Accueil - par Lauranne Debatty, ValBiom
  • 10.05 : Introduction - par l'équipe du projet New-C-Land : une nouvelle vie aux sites délaissés !
    • Le programme Interreg France-Wallonie-Vlaanderen et les objectifs New-C-Land – par Sophie Waegebaert, Inagro (Belgique)
    • Pourquoi des séance de rencontres ? -  par Jacques Blarel, Chambre d'Agriculture Nord-Pas-De-Calais (France)
    • Quelques cas concrets sur le territoire Hauts-de-France (ex. : Metal Europe) - par Jacques Blarel, Chambre d'Agriculture Nord-Pas-De-Calais
  • 10.30 : Présentation des porteurs de projet
    • Par Bruno RUSINEK, Maire de la ville d'Ostricourt
    • Par Romain VION, agriculteur et propriétaire de sites
  • 11.00 : Appel à manifestation à destination des gestionnaires / propriétaires de terres marginales, entreprises actives dans le biosourcé, autorités publiques, décideurs politiques - par Jacques Blarel, Chambre d'Agriculture Nord-Pas-De-Calais
  • 11.10 : Session de questions-réponses – modérée par Alexandre Perlein, UGent/Ineris
  • 11.30-40 : Clôture
Quelques éléments-clés du projet :
  • Type d’installation : chaudière biomasse polycombustibles (Hargassner)
  • Puissance de la chaudière : 450 kW (150 kW*3)
  • Consommation annuelle en biomasse : a minima, les besoins seront de 6 ha de miscanthus (le projet est évolutif)
  • Durée de la construction du projet (depuis la réflexion) : environ 2  ans
  • Mise en service : décembre 2020
  • Investissement total : 350.000 € HTVA

En pratique

Evénement organisé avec le soutien de :

 

Abonnement

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.